6 mars 2020 | Actualités, Air, États-Unis

Le Pentagone a notifié un contrat de sept milliards de dollars à Lockheed Martin pour l’entretien des avions de combat F-22A Raptor.

L’avionneur a produit un total de 195 exemplaires (prototypes inclus) de l’avion furtif. Le dernier appareil est sorti de la chaîne des usines de Marietta en 2012. Ce contrat permettra à Lockheed Martin d’assurer le soutien logistique jusqu’à la fin 2032.

En parallèle, un programme d’amélioration du Raptor va être lancé. Il vise à introduire une nouvelle suite logicielle (version 3.2B) et à intégrer deux nouveaux missiles air-air : l’AIM-9X de cinquième génération et l’AIM-120D de moyenne portée. Entré en service en 2005, l’avion furtif a connu son baptême du feu en septembre 2014 à l’occasion des premières frappes américaines contre l’État islamique et Daesh. Plus récemment, en 2017, des Raptor avaient conduit des frappes en Afghanistan.

© USAF

Les autres actualités

Actualités

nec pulvinar efficitur. non tempus ultricies ut eget in diam Donec