22 septembre 2020 | Actualités, Hongrie, Terre

Dans le cadre de son programme de modernisation de ses forces terrestres, la Hongrie sélectionne le véhicule de combat d’infanterie Lynx de Rheinmetall.

Le groupe allemand produira localement son véhicule via une co-entreprise ; le montant du marché est évalué à 2 milliards d’euros. La Hongrie est le premier pays de l’OTAN à choisir ce véhicule. Monté sur chenilles, le Lynx, qui se décline en deux versions (KF31 et KF41), est armé d’un canon automatique de 30 ou 35 mm sur une tourelle Lance ainsi que d’une mitrailleuse coaxiale de 7,62 mm. Il peut également être armé de missiles antichars EuroSpike ER (8 km de portée). Selon la version, le Lynx affiche en ordre de combat, une masse de 38 à 44 tonnes. Il transporte 9 soldats. Le Lynx remplacera le vieux BTR-80 d’origine soviétique qui équipe les unités d’infanterie mécanisée de l’armée hongroise.

La Hongrie sélectionne le véhicule de combat d’infanterie Lynx © Rheinmetall Defence

© Rheinmetall Defence

Les autres actualités

Actualités

elit. dapibus Donec id id, Lorem Praesent dolor. mattis porta. venenatis,