18 septembre 2020 | Actualités, Mer, Pays-Bas

L’agence d’armement néerlandaise DMO et Thales ont signé un contrat portant sur la livraison d’un radar NS100, de radars Scout Mk3 et d’un système IFF.

Le radar de surveillance à antenne active AESA NS100 va remplacer le radar Variant sur le navire LPD HNLMS Johan de Witt, en service dans la Marine royale néerlandaise. Les essais de recette en mer du nouveau radar sont prévus pour 2023. Le contrat inclut également la livraison d’un radar de surveillance Scout Mk3 et d’un système IFF pour le navire d’appui tactique en cours de construction pour la Marine néerlandaise.

Cinq autres radars Scout Mk3 seront fournis pour les frégates de classe M opérées par les Pays-Bas et par la composante marine des forces armées belges, ainsi qu’au titre de rechanges et pour assurer la formation des opérateurs radar. Ce contrat porte à 15 le nombre de radars Scout Mk3 en commande.

Ce radar, qui utilise un système de traitement Doppler avancé, offre un haut niveau de résolution et une excellente capacité de suppression des échos. Il est capable de détecter de très petits objets, même par mer formée, ou à proximité immédiate d’unités ou d’objets de plus grandes dimensions.

DMO et Thales ont signé un contrat portant sur la livraison d’un radar NS100, de radars Scout Mk3 et d’un système IFF © Thales

© Thales

Les autres actualités

Actualités

sem, leo. id lectus libero. ut sed consectetur libero elementum ipsum justo